S'équiper sans se ruiner pour continuer le vélo en hiver




Mise à jour Décembre 2018

logo veloiledefrance.com Arrêter le vélo en hiver ? Une très mauvaise idée !

Vélo en hiver
Le vélo en hiver

Quand la lumière du jour se fait rare, que la chaussée paraît toujours humide et que la bise du Nord fait envoler la capuche, certains d’entre vous vont peut-être remiser le vélo dans la cave, exactement ce qu'il ne faut pas faire !
D'une part, se déplacer à vélo est peut être le seul sport quotidien qu'il vous reste pendant cette longue période aux journées courtes, et qui vous permet de garder le moral et la forme pour affronter le blues de l'hiver. De plus, si le vélo vous permet de gagner du temps dans vos déplacements, alors vous allez en perdre beaucoup en vous tournant vers d'autres moyens de transports qui sont dépendants également de la météo : bouchons de voitures quand il pleut, retard de trains à cause des feuilles sur les rails, etc... Au final, arrêter de se déplacer à vélo en hiver quand vous le faites très bien à la belle saison ne vous fera que du mal, beaucoup plus que de rouler sous une pluie froide !
Il est vrai que vous aurez toujours un peu froid pendant les 3 premières minutes sur votre vélo, surtout si vous commencez par une descente, mais, rassurez-vous, ce n'est pas pire que de sortir de la voiture bien chauffée avec ses membres ankylosés, ou que d'attendre un train en plein courant d’air. Mais, une fois arrivé à destination avec votre vélo, vous serez tellement content de vous sentir en forme (mais aussi d'être arrivé, soyons franc), que ce moment de déplacement à vélo deviendra votre petit rayon de soleil d'hiver !
On va aussi vous citer le fameux proverbe connu de tous les cyclistes : “il n’y a pas de mauvais temps, il n’y a que de mauvais équipements”. Et justement, dans ce blog, vous trouverez des conseils pour s'équiper juste comme il faut pour continuer à prendre son vélo en hiver en toute simplicité et sans se ruiner.

logo veloiledefrance.com Les éléments indispensables pour le vélo en hiver :

Soyez visible !

C’est la contrainte numéro un de l’hiver, quelque soit la distance à faire, parce que la probabilité de devoir pédaler dans la nuit est très forte. Même de jour, vous pouvez aussi vous retrouver dans un brouillard épais. Il est donc impératif d’avoir des lumières à l’avant et à l’arrière de son vélo et aussi un gilet réfléchissant sous la main pour pouvoir l'enfiler dès la tombée de la nuit. Si vous portez un sac à dos, mettez le gilet par dessus le sac à dos ou achetez un couvre sac à dos. Si vous cherchez à acheter un vélo pour vous déplacer en ville, choisissez sans hésiter un vélo avec dynamo intégrée dans le moyeu, qui s’allume dès que vous pédalez. Cela représente environ 100 euros de plus qu’un vélo sans éclairage intégré mais cela contribue largement à votre sécurité sur la route, même de jour.

Etre visible à vélo
Etre visible à vélo

Couvrir votre tête :

Un bonnet de ski remplit largement la fonction, et vous protégera même d’une petite pluie fine sur un petit trajet de 15 minutes à vélo. Si le trajet sous la pluie dure plus longtemps, ou la pluie est plus soutenue, un casque vélo urbain sera plus sûr. L’avantage du casque est qu’il protège votre visage de la pluie froide, ce qui n’est pas le cas des capuches au bout d’un certain temps. De plus, votre champ de vision n’est pas amoindri, surtout de nuit.

Le gilet coupe-vent magique pour rester au chaud sans trop s’habiller :

Il est dans le rayon vélo de route sportif chez Decathlon et il vous servira tout l’hiver. Il est mixte malgré l'apparence "macho" sur le site internet et se porte très bien sous une veste de ville, en plus de se faire tout petit au fond d'une poche. Avec ce type de coupe-vent manche courte à mettre sous une veste chaude, particulièrement efficace contre le vent, vous n’aurez pas besoin de vous engoncer dans plusieurs couches de vêtements.

gilet coupe-vent decathlon
Gilet vélo Ultralight Btwin pour homme (photo www.decathlon.fr)

gilet coupe-vent decathlon testé par veloiledefrance.com
...peut aller aussi bien à une femme en tenue de ville...

Couvrir le cou :

Le vent froid rentre par le cou donc il faut laisser le moins d’espace possible. Ayez la veste toujours fermée jusqu’en haut et terminez par un cache col épais pour skieur qui devrait même couvrir le bas de votre menton. Oubliez les écharpes à grosse maille de laine que votre grand-mère a tricoté au coin du feu quand vous êtes en selle parce que c’est vraiment pas adapté. Vous aurez du mal à tourner votre tête, vous risquez d’avoir l’écharpe se coincer quelque part pendant que vous roulez et puis, vous risquez d’attraper de l’eczéma au cou avec la transpiration !

Se protéger les mains :

A vélo, les doigts sont la partie la plus exposée aux intempéries. Il faut des gants à la fois chauds, imperméables, ne glissant pas sur le guidon tout en laissant une liberté de mouvement pour pouvoir freiner et changer de vitesse. Évitez les gants avec des rembourrages sur la paume qui peuvent comprimer la circulation dans les mains et finalement vous donner plus froid que chaud. Pour trouver son bonheur, regardons plutôt du côté des gants de foot de la marque Decathlon qui, bizarrement, correspondent bien aux besoins du vélo urbain. D’abord, ils sont presque imperméables et nous protègent bien du froid. Ensuite, la partie antidérapante sur la paume est peut-être très bien pour attraper le ballon mais elle l’est aussi pour garder la main stable sur le guidon sous la pluie. Enfin, le gant reste souple et ne nous empêche pas de bouger facilement les doigts pour faire quelques manipulations comme attacher son vélo.
Par temps de vent polaire, nous vous conseillons de protéger vos mains dans un manchon pour vélo, beaucoup plus efficace que des gants de ski épais. Choisissez bien le manchon qui va bien avec le type de guidon.


Manchons hiver pour guidon vélo


Se protéger des salissures de la route :

La mauvaise surprise de l’hiver est surtout la saleté sur la chaussée due aux feuilles mortes et aux flaques d’eau stagnantes, quand ce n’est pas de la gadoue sur des passages non revêtus. Il est impératif d’avoir des garde-boue sur les vélos pour se protéger des projections. Et pour ne pas avoir des motifs de petits pois noirs sur le bas du pantalon, vous pouvez mettre des guêtres de cyclistes autour de vos mollets. Certains modèles permettent même de couvrir toute la chaussure, ce que nous ne faisons jamais parce que ce n'est pas très agréable sur la pédale. Nous mettons juste la bande velcro autour de la jambe et la protection est suffisante pour faire du vélo urbain.

Gardez les pieds au chaud !

A vélo, les pieds sont la partie la moins mobile et on a vite fait d’avoir froid aux pieds. De plus, ils sont exposés à la pluie, les pauvres ! Le mieux est d’avoir des chaussures montantes type bottines (ou bottes pour les femmes c’est encore mieux), en cuir bien étanches. Mais la “botte” secrète est quand même la chaussette ! Nous conseillons vivement les chaussettes de randonnée neige de la marque Decathlon, qui sont à la fois très chaudes et solides. Il vaut mieux prendre celles qui ne sont pas 100% laine parce que ces dernières s’usent plus vite et elles grattent !

guetre Amazon
Guetres pour protéger le bas des jambes



...quand vous roulez sur ce genre de piste...


logo veloiledefrance.com Des vêtements pour cyclistes urbains

Veste d'hiver compatible vélo urbain :

Avec un gilet coupe-vent magique, un poncho pour vélo et un casque, vous n’avez pas forcément besoin d’avoir une veste spécifique vélo. Mais si vous préférez des produits intégrés, vous pouvez opter pour cette doudoune de Decathlon dédiée au vélo urbain avec ses multiples poches accessibles même à vélo, ses manches longues bien couvrantes, et surtout son prix imbattable dans sa catégorie. Nous ne l'avons pas testé mais vous pouvez voir le test produit sur le site Weelz.

Pantalon d'hiver compatible vélo urbain :

Il n’existe pas, mais nous avons déniché la perle rare parmi les pantalons de randonnées neige de Decathlon, qui existe en version homme et femme. Sa coupe slim, sa doublure polaire, son tissu étirable et complètement déperlant vous procurent tellement de confort que vous aurez du mal à le quitter. En couleur noire, son côté élégant et discret ne laisse pas deviner que c’est un pantalon de sport, ce qui fait que vous pourrez même le porter au bureau (surtout s’il est mal chauffé). Enfin, vous pouvez aussi l’utiliser pour randonner en raquette de neige (voire pour faire du ski de fond) comme sa fonction principale. Et puis, il est tellement résistant que vous pourrez aussi l'utiliser pour bricoler et jardiner. Un pantalon 3 en 1, pratique non ? En tout cas, nous on l'adore et on le recommande vivement.


Pantalon de randonnée neige Decathlon SH900
Pantalon de randonnée neige Decathlon SH900 (existe en version H et F)


Pantalon Decathlon SH900 au bureau
Pantalon qui peut être porté aussi bien au bureau


Pantalon Decathlon SH900 à vélo
...que sur un vélo...



Vos commentaires ou questions sur  Commentaires sur Google+   Commentaires sur facebook