A vélo à Turin (Torino) en Italie



Publication Août 2014 

logo veloiledefrance.com Pourquoi Turin à vélo

Place San Carlo - Balade à vélo à Turin en Italie par veloiledefrance.com
Piazza San Carlo

Turin, capitale de la région du Piémont, était le lieu de résidence du Duché de Savoie. Situé au pied des Alpes italiennes et au bord du fleuve Pô, c'était pendant longtemps une cité industrieuse au carrefour des échanges commerciaux. Beaucoup d'industries italiennes s'y sont installées, comme Fiat, Lavazza, ou encore des industries de textile de luxe.

Si Turin figure rarement sur la liste du voyageur pressé, peut être à tort à cause de son côté "ville d'industrie", elle peut se laisser déguster avec lenteur comme un café italien, par le cycliste qui s'imprègne de cette harmonie architecturale et de l'atmosphère de la vraie Italie en coulisse, en traversant ses grandes places immenses.

Faire du vélo dans cette capitale de la voiture italienne parait être une idée bizarre mais en regardant de près, la configuration du Turin historique est très adaptée à la visite en vélo puisque le quartier des monuments historiques est située dans une zone à trafic limité, avec des grandes places piétonnes qui se suivent l'une après l'autre et se connectent avec le parc le long du fleuve Pô, lieu de départ idéal de l'itinéraire. De plus, avec le relief plat du centre ville et le déploiement du vélo libre service de Turin, le "TO-Bike", les touristes de passage peuvent faire une petite excursion originale en ville avec ce moyen de déplacement économique et pratique. Et puis, la raison extrême qui vous convaincra est que parcourir à pied Turin est une vraie punition, surtout si le soleil cogne en plein zénith sur ses places immenses (on vous le répète). Cette succession de déserts de vieilles pierre à traverser vous couperont toute envie de continuer, avant même que vos chaussures soient usées !

Nous avons tracé pour vous un petit circuit au départ du parc du Valentino, le long du fleuve Pô, et qui permet de parcourir toutes les grandes places, palais et musées célèbres de Turin. Ce circuit, téléchargeable gratuitement, permet même aux voyageurs pressés d'effectuer en une journée chrono toutes ces visites que nous avons testé pour vous : flâner le long du Pô, traverser toutes ces grandes places majestueuses de Turin, déguster un café et une glace sous les arcades de la Piazza San Carlo (ou dans un des autres cafés historiques de Turin), faire du shopping ou goûter aux spécialités locales dans les marchés en plein air que vous allez croiser sur votre chemin, et même visiter le Musée du cinéma incluant une heure de queue pour monter dans son ascenseur panoramique...

logo veloiledefrance.com Un peu d'histoire de Turin :

Devant le Palais Royal Palazzo Reale - Balade à vélo dans Turin par veloiledefrance.com
Devant le Palais Royal Palazzo Reale

Turin appartient à la famille de Savoie à partir du 15e siècle, comme l'ensemble du Piémont italien. A partir du 19e siècle, Victor-Emmanuel, roi de la lignée de Savoie va lancer la réunification de l'Italie, processus appelé "Risorgimento" (Résurrection en Italien) qui permet de définir le contour de l'Italie actuelle. Turin est donc devenue la capitale de l'Italie pendant quelques années, entre 1861 et 1865, avant que ce rôle soit confié définitivement à Rome en 1870.
Pour cette raison donc, Turin regorge de Palais et demeures royales ayant appartenu à la famille de Savoie, dont le plus célèbre est le Palazzo Reale (Palais Royal).  

logo veloiledefrance.com Se repérer et visiter Turin :

La forteresse médiévale Palazzo Madama - Balade à vélo à Turin en Italie par veloiledefrance.com
La forteresse médiévale Palazzo Madama

A première vue, le touriste novice se dira : "mais que tout cela se ressemble étrangement, je ne sais pas où je suis...". Il est vrai que Turin possède cette unité architecturale voulue par la Maison de Savoie pour pouvoir asseoir leur pouvoir depuis le centre de Turin en s'attachant à relier tous les palais entre eux et à ouvrir les accès par un réseau de routes rectilignes.
Retenez quand même quelques noms de monuments ou lieux principaux et ayez leur images en tête pour vous repérer facilement :
  • Le Palais Royal (Palazzo Reale) est une grande bâtisse blanche de style 19e siècle derrière une belle grille en métal. Une immense place fait face au palais, à l'extérieur de la grille. Elle est entourée d'arcades. C'est la piazza Castello
  • Sur un côté de cette place se trouve le Palazzo Madama, une forteresse médiévale mais dont on ne voit que la façade baroque depuis la place. Le côté médiéval se trouve derrière (côté est) et donne sur le tram. La forteresse ou plutôt le palais baroque abrite le musée Museo Civico d'Arte Antica
  • Le Palazzo Carignano, qui était la première résidence royale des Ducs de Savoie, est une bâtisse de type Renaissance en brique rouge, enfermant une cour carrée. La façade baroque de ce bâtiment (encore un bâtiment à plusieurs visages) donne sur la place Piazza Carlo Alberto, une petite place ronde avec une statue équestre au milieu. La cour carrée du palais est ouverte au public et peut être traversée. De l'autre côté, vous trouverez une autre place, rectangulaire cette fois-ci Piazza Carignano. Dans le Palazzo Carignano, vous pouvez visiter le musée Museo Nazionale Del Risorgimento Italiano qui réunit documents et témoignages de la Réunification Italienne.
  • La Via Roma, une avenue dans l'axe du Palais Royal et reliant la grande place Piazza Castello à sa soeur jumelle, la Piazza San Carlo. La très belle avenue Via Roma rappelle quelque peu la rue de Rivoli à Paris avec ses arcades abritant les boutiques de luxe, mais la comparaison s'arrête là. Comme c'est un axe à trafic limité, on est tout de suite immergé à vélo, dans le décor grandiose du lieu et la perspective des deux côtés de l'avenue, rien à voir avec cars de touristes et circulation incessante sur la rue de Rivoli parisienne.
  • La Piazza San Carlo est reconnaissable par ses deux églises à l’extrémité de la place. Cette place magnifique et en même temps si sereine, vous incite au repos sur une des terrasses des cafés célèbres qui l'entourent.

logo veloiledefrance.com Parlons des petits détails pratiques :

Les points d'information à Turin :

Il y a trois Offices du Tourisme à Turin. Vous pouvez trouver leur adresse sur ce lien. Vous pouvez acheter sur place votre carte de TOBike si vous craignez d'affronter les bornes automatiques. Les horaires et prix des visites des Musées de Turin figurent également sur le Site Web Turismo Torino (version française disponible).

Où se loger à Turin :

Nous n'étions pas logés à Turin car nous avons préféré être un peu plus au vert et avoir surtout un parking pour nos vélos que nous avons emmenés avec nous. Nous avons donc fait le choix de se loger dans une chambre d'hôte à Sommariva del Bosco, un petit village ordinaire à une quarantaine de km du centre de Turin (environ 30 minutes en voiture par autoroute), et au bord de la belle Région viticole du Langhe, qui a été classée au patrimoine historique de l'Unesco depuis Juin 2014. Notre chambre d'hôte, Al Calar della Sera, est une ancienne ferme du 19e siècle, à la déco chaleureuse avec des meubles d'époque. Daniella et son marri peuvent aussi vous faire des dégustations de vins de la Région en vous racontant l'histoire de ces vins...mais en italien.
Vous avez également accès à la salle à manger et à la cuisine pour y prendre vos repas à emporter. C'est ce que nous avons fait en achetant les "fantastico" pizzas d'une pizzeria à côté qui ne paie pas de mine, "Non Solo pizza" (conseillé d'ailleurs par nos hôtes), et les déguster confortablement à la chambre d'hôte.

Où manger à Turin :

Nous n'avons pas testé de restaurants à Turin mais par contre, vous pourrez trouver dans différents caffés de la ville de très bons sandwiches à l'italienne au jambon cru et aux légumes que vous pourrez accompagner d'un sublime café turinois à la crème et d'une prodigieuse glace. Les marchés de plein air de la rue vous combleront aussi avec milles délices à goûter.
Pour boire de l'eau fraîche, pas de problème, l'eau coule à profusion des fontaines d'eau dans tous les coins de la ville.

Le vélo libre service de Turin :

Il s'appelle TOBike. Nous ne les avons pas testé mais nous avons vu que le fonctionnement est très similaire au Velib parisien et à la plupart des vélos libres services dans le monde. L'avantage du TOBike (qui n’existe pas dans le Velib parisien malheureusement) est que vous avez deux formules pour touristes nommés "4FORYOU" et "8FORYOU" qui permet respectivement d'avoir 4 heures d'utilisation dans la journée pour 8€, ou 8 heures d'utilisation sur 48h pour 13€. Pour rappel, l'heure d'utilisation compte seulement les moments où votre vélo n'est pas attaché dans une borne de station.
Le Plan des stations TOBike vous sera utile.

A ne pas manquer :

Si vous ne devez faire qu'un musée à Turin, nous vous conseillons le musée du Cinéma qui est abrité dans le Mole Antonelliana, sorte de dôme avec une flèche pointue.
Sur un parcours ludique sur 5 étages, vous pourrez voir une rétrospective sur les techniques de l'image, depuis les premières théories de l'optique jusqu'à nos jours, en passant par les créations du dessin animé, les développements de l'argentique puis le numérique, le tout animé par des scènes cultes des films ou d'affiches de cinéma à faire tomber d'envie les collectors..
Et si l'attente ne vous décourage pas, optez sans hésitation pour l'ascenseur panoramique qui vous mène jusqu'en haut de la tour. De là, la splendide vue de Turin et de ses palais avec en toile de fond les Alpes, vous feront tout oublier, même la promiscuité dans un espace restreint.

logo veloiledefrance.com L'accès à notre balade vélo :

A vélo le long du Pô - Balade à vélo à Turin en Italie par veloiledefrance.com
A vélo le long du Pô
  • En voiture :
Le dimanche, le parking est gratuit le long du parc Parco del Valentino. C'est là que nous nous sommes garés (c'était dimanche), et c'est un lieu idéal pour démarrer la balade. Si vous n'avez pas vos vélos, il y a plusieurs stations TOBike le long du parc.
Les autres jours, si vous souhaitez un parking gratuit, il faudra sans doute se garer près du Musée de l'Automobile (cf. carte). Si vous n'avez pas vos vélos, il faudra marcher jusqu'au pont Franco Balbis pour atteindre la 1ère station TOBike, à environ 1 km. L'itinéraire depuis le Musée de l'Automobile est fourni sur la carte.
  • En métro : il y a des stations TOBike à proximité des stations de métro suivantes
Depuis la station Marconi : La balade commence alors au repère 1 (A), devant le Castello del Valentino. Nous recommandons l'accès depuis cette station car la connexion à la balade se fait via une piste cyclable sécurisée, sur le terre-plein central d'une avenue.
Depuis la station Porta Nuova : La balade commence alors au repère 3 (C), sur la Piazza San Marco.
  • En train :
Depuis la gare de Porta Susa, vous pouvez prendre le métro pour Marconi (cf. ci-dessus, 4 stations) ou partir directement à vélo : il y a des pistes cyclables sur Corso Giacomo Matteotti, puis Corso Re Umberto, puis encore Via del l'Arcivescovado jusqu'à Via Roma à proximité de la Piazza San Carlo. A vrai dire, nous n'avons pas pu tester ces pistes-là, présentes sur la carte des pistes cyclables de Turin, donc nous ne pouvons pas nous prononcer sur leur "cyclabilité".

logo veloiledefrance.com Notre balade vélo dans Turin :

  • Circuit au départ du parc Parco del Valentino, sur Viale Stefano Turr, près du pont Ponte Principessa Isabella.
  • Distance : 11 km
  • Niveau : facile
Champ de tulipes entre la ville de Leiden et le parc de Keukenhof - e-guide balade à vélo autour de Leiden (Pays-Bas) par veloiledefrance.com
Affiche "collector" au Musée du Cinéma

Nous vous proposons ici l'itinéraire vélo que nous avons tracé pour vous.

Départ : Remonter le Parco del Valentino, le long du fleuve Pô. Les voies sont réservées aux piétons et vélos. On passe en contrebas du Borgo Medievale, puis, en remontant sur la gauche, devant le Castello del Valentino.

Repère 1 (A) : Les voies sont réservées aux piétons et vélos. A l'autre extrémité du parc, traverser au passage piéton au niveau du Pont Umberto I puis descendre la rampe vers les berges. Remonter la rampe au prochain pont (Pont Vittorio Emmanuele I). Quitter le Pô, traverser à gauche et remonter la Piazza Vittorio Veneto, par les larges esplanades piétonnes latérales.

Repère 2 (B) : A l'autre extrémité de la place, suivre en face, sur la gauche, la Via Principe Amedeo, qui a une bande cyclable. Continuer tout droit jusqu'à la Via Roma.

Repère 3 (C) : Prendre la Via Roma à gauche. La Via Roma débouche sur une vaste place piétonnière, la Piazza San Carlo.

Repère 4 (D) : Après en avoir fait le tour, revenir en arrière et prendre à droite la Via Maria Vittoria. Tourner à gauche sur la Via Carlo Alberto, qui débouche sur la Piazza Carlo Alberto. Passer sous les arches du palais sur la gauche, le Palazzo Carignano. Traverser la cour intérieure, vélo à la main, et ressortir de l'autre côté, sur la Piazza Carignano. Prendre alors à droite, la Via Accademia delle Scienze. On débouche sur la vaste Piazza Castello, avec le Palazzo Madama en son centre. Traverser les voies du tramway et les voies automobiles par le passage piéton et faire le tour du Palazzo Madama par la droite, jusqu'à sa façade baroque.

Repère 5 (E) : Puis se diriger vers le Palazzo Reale, en franchissant la grille vers la Piazzetta Reale. Passer sous les arches au fond à gauche. Le Duomo se trouve alors sur la droite. Continuer tout droit sur la Via IV Marzo et prendre à gauche la Via Conte Verde. On débouche sous des arcades, avec, sur la droite, la Piazza Palazzo di Citta. Revenir en arrière sur la Via Conte Verde. Au bout de la rue, prendre à droite (la Via Santa Chiara). Sur la gauche apparaîtra la Porte Palatine.

Repère 6 (F) : Revenu devant le Duomo, prendre à gauche la Via XX Settembre, par le trottoir de droite. En bas, tourner à droite sur la contre-allée du Corso Regina Margherita. Au carrefour suivant, monter tout de suite sur le trottoir, et prendre la piste cyclable à droite qui traverse les jardins Giardini Reali, et conduit à nouveau sur la Piazza Castello. Traverser alors tout de suite à gauche, continuer sur le trottoir, puis prendre la Via Giuseppe Verdi à gauche (juste avant la Via Pô). Descendre la Via Giuseppe Verdi jusqu'en bas. Ne pas rater sur la gauche le Mole Antonelliana, monument emblématique de Turin (juste avant que la rue devienne piétonne).

Repère 7 (G) : La rue débouche sur la contre-allée d'un grand boulevard (Corso San Maurizio), que l'on suit jusqu'au fleuve Pô. Traverser alors le quai, prendre le trottoir vers la droite. Longer ensuite le fleuve, par les berges, puis par le Parco del Valentino, jusqu'au point de départ.

Repère 8 (H) : Arrivée au lieu de départ.







Voir l'album photo Icone Album photo


Télécharger gratuitement le tracé KMZ Tracé de l'itinéraire vélo de veloiledefrance.com sur Google Earth












Vos commentaires ou questions sur l’itinéraire Commentaires sur Google+   Commentaires sur facebook